Les films projetés dans le cadre de ce coup de coeur sont :

C’est au réalisateur Christian Lara que la jeune danseuse doit sa première apparition sur grand écran, dans Un Amour de sable (1977). 

Sa carrière se construit rapidement et la fait passer de la comédie, comme dans L’Hôtel de la plage (1977) de Michel Lang, au polar, avec Alain Delon, dans Pour la peau d’un flic (1981) et Le Battant (1983).

1990 sera son année, celle où Luc Besson lui offre le personnage de Nikita. Son rôle d’ex-junkie devenue tueuse professionnelle pour le gouvernement offre à la comédienne la reconnaissance du public ainsi que le César de la meilleure actrice en 1991.

L’Amérique lui ouvre les bras : elle enchaîne Innocent Blood (1992) de John Landis, Coeur de Métisse (1993) de Vincent Ward et L’Homme au masque de fer (1998) de Randall Wallace, où elle partage l’affiche avec di Caprio, Depardieu et Malkovitch. Elle alterne également comédies populaires et films d’auteur, comme, en 2004, avec Tout pour plaire, de Cécile Telerman, un des gros succès de l’année, Terre promise, d’Amos Gitaï, unanimement salué par la critique.

En 2011, elle tourne Ce que le jour doit à la nuit, d’Alexandre Arcady. En 2015, elle reçoit le prix de la meilleure actrice au Madrid Film Festival, pour le court métrage Millefeuille, réalisé par Alastaire Clayton. Son désir aujourd’hui est d’être mise au défi par de nouvelles perspectives dans le théâtre, l’écriture ou la réalisation, tout en conservant un profond désir d’incarner des personnages forts.

EuroMillions
Fédération Wallonie Bruxelles
La Trois
La Première
Mercedes
Province Hainaut
CPH Banque
Wallonie
DGDC
DH
Imagix